Quand la France se met au vert-jaune, l’Amazonie vire au rose

9. Alors que les hirondelles sont en déclin, cette année, c’est le Brésil qui nous a annoncé le printemps[1]. Depuis le 21 mars, en effet, le Brésil est à l’honneur en France. A Paris, les jours rallongent. A São Paulo et Rio de Janeiro, ils racourcissent.

Ici, on attend l’été et toutes ses fêtes estivales, paroissiales, qui célèbrent la culture et la nature. Là-bas, c’est l’hiver qui pointe son museau, le carnaval est déjà loin, il pleut, il fait moins chaud. C’est le moment pour les Cariocas et Paulistas les plus fortunés de se rendre dans la vieille Europe, pour retrouver leurs racines et des températures clémentes. Les avions repartiront chargés des européens en quête de flamboyance tropicale. L’Amazonie est toujours là ; ils ne seront pas déçus, mais pour combien de temps encore ? Continuer la lecture