Approuague et orpaillage: personne ne vous croira !

1. A l’approche de l’hiver[1], les murs de nos villes et les pages de nos journaux, magazines et autres périodiques favoris fleurissent d’annonces alléchantes pour des voyages exotiques sous des latitudes tropicales, voire équatoriales. C’est la période choisie par le Comité du Tourisme de la Guyane[2] pour réactiver sa campagne d’annonces vantant les mérites d’une nature sauvage, amazonienne, propice à des aventures originales, épiques et exaltantes. Les fleuves sont alors les voies d’accès à un dépaysement assuré, tant attendu par les écotouristes las des chemins classiques, jalonnés, d’autres destinations des Caraïbes, certes beaucoup plus aseptisées. La Guyane, c’est l’Amérique du Sud, Continuer la lecture